Déménagement du blog
Close Me!

Déménagement du blog

Posted by Kahlan on 22nd f, 2013

Depuis de nombreux mois à présent, la maintenance du blog ne peut être effectuée car la version 3.3.1 de WordPress requiert une version de PHP égale ou supérieure à la 5.2.4. Notre hébergement chez Free utilise PHP version 5.1.3RC4-dev. Or, cette montée de version de PHP n’est de toute évidence pas prévue, et ne le [...]

  • Déménagement du blog

    Déménagement du blog

    Posted by Kahlan on 22nd f, 2013

    Depuis de nombreux mois à présent, la maintenance du blog ne peut être effectuée car la version 3.3.1 de WordPress requiert une version de PHP égale ou supérieure à la 5.2.4. Notre hébergement chez Free utilise PHP version 5.1.3RC4-dev. Or, cette montée de version de PHP n’est de toute évidence pas prévue, et ne le [...]

  • La maison d’à côté, de Lisa Gardner

    La maison d’à côté, de Lisa Gardner

    Posted by Kahlan on 25th f, 2013

    La maison parfaite… La famille parfaite… Un secret mortel. Une jeune et jolie blonde disparaît de sa maison de Boston sans laisser de traces. Seul témoin : sa petite fille de 4 ans. Suspect N°1 : un mari trop beau et plutôt secret. Dès qu’elle pénètre dans la villa douillette des Jones, l’inspectrice D.D. Warren [...]

  • Nid de guêpes, de Inger Wolf

    Nid de guêpes, de Inger Wolf

    Posted by Kahlan on 16th f, 2013

    Quelques jours avant noël, dans une maison abandonnée de la ville danoise d’Århus, un agent immobilier tombe sur le cadavre d’un adolescent. Tout autour du corps, un amas de guêpes mortes. La nuit même, l’hôpital psychiatrique voisin signale la disparition d’un patient hanté par d’étranges réminiscences – une fillette aux traits flous, une maison blanche [...]

Sans âme, de Gail Carriger

Posted by Althéa   mar 28th, 2013   Commentaires fermés
Sans âme, de Gail Carriger

Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?

 

Chronique de Althéa

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre, et c’est avec curiosité et une espèce de jubilation que je me suis plongée dans ce premier tome du Protectorat de l’ombrelle. Rien que le titre m’amuse, au passage ! Jubilation parce que nombreux étaient ceux qui évoquaient un de ces personnages féminins hauts en couleur qui sont au demeurant encore si rares dans la littérature d’aujourd’hui : une jeune femme piquante autant qu’attendrissante, qui sait ce qu’elle veut et enquiquine tout le monde jusqu’à ce qu’elle l’obtienne. Une fille, quoi, pour résumer !

Alexia Tarabotti est vraiment tout ça, et l’époque à laquelle elle évolue met encore plus son sale caractère en exergue. Car ce que l’on attend d’une jeune londonienne de bonne famille au 19ième siècle, c’est qu’elle soit capable de tenir une maison, qu’elle se trouve un mari de son rang ou supérieur, et… qu’elle ne se mêle pas d’affaires d’hommes ! Pour le coup, Alexia Tarabotti a tout faux… et c’est avec beaucoup d’humour que Gail Carriger présente ce personnage totalement décalé avec son temps. Cela donne lieu à des situations parfois cocasses et jubilatoires.

Tout repose là-dessus, car l’intrigue en elle-même n’est pas transcendantale d’originalité, même si elle est fort bien menée. Malgré tout, cela suffit, étrangement… C’est également un roman plein de belles découvertes, en particulier tout ce qui touche à l’âme d’Alexia, assorti d’une excellente description du Londres et de la société de ces années-là. Petit coup de cœur également pour l’aspect un peu steampunck de l’intrigue, que j’ai également fort apprécié.

Au final, tout cela fait de Sans âme un petit bijou. Véritable concentré de bonne humeur, il ravira les amateurs de bit-lit mais aussi tous ceux aiment les univers un peu désuets et les situations truculentes. Lisez-le !

 

Pour plus d’informations

Cycle : Une aventure d’Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l’ombrelle – Tome : 1

Paru le : 12 janvier 2011
Éditeur : Orbit
Broché : 313 pages

Note de Althéa : ★★★★☆

Le blog de Althéa : Aristide Pilgrim

 

 

Comments are closed.

A propos

Imag'In n'est pas une association à proprement parler. C'est une toute petite communauté au sein de la toile que constitue Internet, juste un regroupement de quelques amis passionnés de fantastique, et désireux de vous faire découvrir leur univers.

Littérature de l'imaginaire, grand cinéma ou petit bijou à petit budget, série TV d'actualité, ou pas d'ailleurs, jeux online et en particulier sur forum, BD, comics, musique, nous faisons feu de tout bois ! Surtout celui qui dégage en brûlant cette formidable odeur d'évasion dont nous sommes si friands.

Alors toi, visiteur perdu sur ces quelques pages, n'hésite pas à nous emboîter le pas sur les chemins de la découverte, au coeur des dossiers de l'imaginaire ! Tu seras toujours le bienvenu...

Kahlan - Imag'In © 2010 - 2013


Les Ondes Résistantes Get your own free Blogoversary button!

Suivez-nous !

Votez pour nous !

Mon blog se nourrit…

Espace membres